Mon compte

Créez votre compte ou connectez-vous pour accéder à votre espace client.

(= cartData.lines.length =)

Mon panier

  • (= line.product.common.title || line.designation =)

    COULEUR
    (= line.options.axesInfo[0].value =)
    TAILLE
    (= line.options.axesInfo[1].value =)
    Quantité
    (= line.quantity =)

    (= line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =)

    (= line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

    *Prix magasin
Panier en cours de paiement

Votre panier est vide

Nos engagements

Depuis toute petite, Agnès est animée par une éthique et des valeurs marquées : le respect, la sincérité, la solidarité, le partage, la générosité, l’entraide, la fidélité en ce qu’elle croit. Depuis la création de la marque, Agnès a su rester fidèle à ces valeurs.

agnès b. se veut avant tout une marque responsable, soucieuse de ses procédés de fabrication et de son impact sur la planète, attentive au lien de confiance et de fidélité établi avec ses fournisseurs, au respect de ses clients et de ses collaborateurs. C’est aussi une marque engagée en faveur de la solidarité, de l’environnement et de l’expression artistique.

Une mode atemporelle

agnès b. propose une mode volontairement atemporelle. En fait, Agnès refuse même qu’on l’appelle « créatrice de mode », puisque les vêtements qu’elle crée ont justement vocation à ne pas se démoder. Elle préfère dire simplement qu’elle fait des vêtements pour que les gens se sentent bien. Elle prend ainsi le contrepied de tendance à la mode « jetable », qui nous pousse à la surconsommation de vêtements.

Les vêtements conçus par Agnès il y a dix ou vingt ans restent dans l’air du temps. Elle a imaginé tout une série de modèles qui sont devenus des « iconiques » : le cardigan pression, créé en 1979, le t-shirt rayé, la chemise blanche, les vêtements de travail... se portent des années durant.

les iconiques

Une entreprise familiale

Cela devient rare dans l’univers de la mode. Pourtant, agnès b. est une entreprise familiale. D’abord parce que le capital de l’entreprise appartient à Agnès et sa famille, qui gardent donc la main sur les décisions prises. Mais aussi parce que les salariés d’agnès b. forment une grande famille. Ils se sentent bien dans l’entreprise, y sont souvent arrivés depuis longtemps. « J’adore les gens avec qui je travaille, souligne Agnès. Sans eux, je ne serais rien. »

Priorité au Fabriqué en France

agnès b. soutient le Fabriqué en France. « Nous fabriquons en France depuis très longtemps, parce qu’en France, nous avons un savoir-faire, des ateliers, des gens qualifiés », souligne Agnès. « C’est un savoir-faire majeur que je contribue à maintenir depuis la création de la marque en 1973. C’est important de continuer à faire vivre cette industrie pour éviter qu’elle ne meure et que des villes entières ne se retrouvent au chômage ».

Aujourd’hui, l’entreprise ne peut plus fabriquer 100 % des collections en France. En effet, certains fournisseurs ont dû transférer partiellement ou totalement leur outil de production à l’étranger. D’autres ont disparu sans qu’il soit toujours possible de les remplacer en France.

Mais la marque produit encore plus de 30 % de ses vêtements dans l’Hexagone, le reste étant fabriqué au maximum en Europe. Et la maison choisit soigneusement les fournisseurs avec qui elle travaille, dans les pays où leur savoir-faire est implanté. C’est ainsi qu’agnès b. fait fabriquer ses pulls en alpaga au Pérou, son cachemire en Mongolie, ses vestes en Lituanie, pays réputé pour ses tailleurs. Elle sélectionne aussi avec attention tous ses fournisseurs, et entretient avec la plupart d’entre eux des relations privilégiées depuis longtemps, les considérant comme des partenaires précieux.

sélection femme

sélection homme

Les engagements humanitaires d’agnès b.

Agnès s’est toujours engagée, à titre personnel et à travers sa marque, pour des causes humanitaires et solidaires. A travers son fonds de dotation, Agnès soutient des associations et ONG intervenant en faveur de causes qui lui tiennent à cœur : lutte contre le sida, lutte contre le mal-logement, soutien aux migrants et réfugiés, accès à l’eau, protection de l’enfance...

Dans ses boutiques, elle met en vente des « produits de partage » dont la totalité des bénéfices est reversée à des associations. Une manière pour elle de faire connaître les causes qu’elle estime importantes et de proposer à ses clients de s’associer à sa démarche.

Par ailleurs, depuis 1993, Agnès distribue gratuitement des préservatifs dans ses boutiques pour lutter contre la propagation du sida.

le fonds de dotation

Protégeons l’environnement !

agnès b. s’engage aussi pour la protection de l’environnement. Depuis des années, l’entreprise engage des actions en faveur de l’environnement : elle cherche à limiter ses émissions de gaz à effet de serre, trie ses déchets, propose des sacs écologiques à ses clients, utilise des meubles chinés pour ses boutiques...

Depuis la création de la marque, l’entreprise n’a jamais détruit de vêtements. Elle donne régulièrement ses stocks à des associations humanitaires. Elle récupère ses chutes de tissus pour en faire des pochons ou les donner à des associations. Elle utilise aussi en grande majorité de fibres naturelles pour ses vêtements, qui se portent « tant qu’ils ne sont pas usés jusqu’à la corde », se réjouit Agnès.

L’engagement en faveur de l’environnement, c’est aussi l’aventure Tara. Cette goélette a été acquise en 2003 par Agnès et son fils Etienne Bourgois, pour en faire un laboratoire flottant au service de la biodiversité et de la protection des océans. Tara a permis des avancées scientifiques majeures pour comprendre l’impact du réchauffement climatique et de la pollution sur les océans.

La Fondation Tara Océan

Agnès et l’art

agnès b. est une amoureuse de l’art, ou plutôt des arts dans leur diversité. Elle collectionne des œuvres d’art depuis toujours : photographies, tableaux, graffitis, livres précieux… Non pas pour investir, mais parce que ça lui plaît. Pour acquérir des œuvres, Agnès s’est toujours fiée à son instinct, à ses goûts éclectiques. Aujourd’hui, elle expose sa collection dans un lieu unique, La Fab, ouvert en février 2020 à Paris.

Agnès a aussi toujours soutenu les artistes et les projets artistiques, par divers moyens : en faisant découvrir des labels de musique dans ses boutiques, en exposant de jeunes artistes dans sa Galerie du Jour ou dans son siège de la rue Dieu à Paris, en soutenant des projets artistiques ou des festivals, en créant une maison de production audiovisuelle, en prêtant des vêtements pour des tournages de cinéma...

Enfin, Agnès propose, depuis 1997, un journal distribué gratuitement à travers le monde, Point d’ironie. Chaque numéro est une œuvre d’art en soi, créée par un artiste, un cinéaste, un photographe, un musicien, un écrivain...

la fab.

le point d'ironie