Ventes Privées : Connectez-vous à votre compte pour en bénéficier !

Mon compte

Créez votre compte ou connectez-vous pour accéder à votre espace client.

(= cartData.lines.length =)

Mon panier

  • (= line.product.common.title || line.designation =)

    COULEUR
    (= line.options.axesInfo[0].value =)
    TAILLE
    (= line.options.axesInfo[1].value =)
    Quantité
    (= line.quantity =)

    (= line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =)

    (= line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

    *Prix magasin
Panier en cours de paiement

Votre panier est vide

Les vêtements de travail

“A l’époque, je trouvais la mode trop compliquée. J’ai eu envie de tout reprendre à zéro en m’inspirant des vêtements de travail. J’ai revisité le pantalon de peintre, la veste de serveur, la salopette de plâtrier…”. L’obsession d’agnès b. : détourner les matériaux de leur utilisation d’origine.

La salopette

“Le vêtement devient de moins en moins un signe d’appartenance.”
Emblème par excellence du vêtement de travail : la salopette qu’agnès b. affectionne particulièrement. Depuis toujours, elle ne cesse de la proposer dans des matières et des teintes différentes.

La combinaison

Autre vêtement faisant parti de l’uniforme du travailleur : la combinaison. agnès b. aime la décliner en version courte, comme sur ce look été 2019, en coton vert d'eau

La veste de travail

“J’ai toujours aimé ce bleu de base du vêtement de travail français.” Initialement porté par les ouvriers, le bleu de travail est adopté par les étudiants à partir de 1968. agnès b. l’intègre à son vestiaire et le transforme en vêtement de tous les jours et pour tous.