Mon compte

Créez votre compte ou connectez-vous pour accéder à votre espace client.

(= cartData.lines.length =)

Mon panier

  • (= line.product.common.title || line.designation =)

    COULEUR
    (= line.options.axesInfo[0].value =)
    TAILLE
    (= line.options.axesInfo[1].value =)
    Quantité
    (= line.quantity =)

    (= line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =)

    (= line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

    *Prix magasin
Panier en cours de paiement

Votre panier est vide

casquette Garapata noire

  • 45,00 € 65,00 €
Guide des tailles

Merci de sélectionner une taille

Livraison en point relais offerte à partir de 180€ (uniquement en France)
Livraison à domicile offerte à partir de 250€
Retrait en magasin indisponible temporairement
Retours gratuits
Coupe, taille, couleur vous hésitez ?
Notre personal shopper vous conseille au 06.65.96.42.56

REF : 853CAH76_000

La casquette GARAPATA reprend une oeuvre de l'artiste Dex Fernandez.
Tissu 100% coton gratté Coréen.

- Casquette 5 panneaux
- Patch brodé Garapata
- Tissu Coréen
- Fermeture: clip inox avec logo b


Composition de la référence
100.00% Coton
Entretien
size guide

Dex Fernandez

Dex Fernandez est un graffeur interdisciplinaire dont les créations excentriques et les installations aux couleurs néon remettent en question les notions d’art noble et d’art populaire. Fernandez, qui vit aux Philippines, est surtout connu pour son personnage emblématique du street art "Garapata", mot tagalog qui signifie "tique". Des images de la tête à plusieurs pattes de cet insecte sont placardées dans les espaces publics à travers les Philippines, l’Indonésie et le Japon. Influencé par le Pop art d’Andy Warhol et Keith Haring, Fernandez a traduit son style street art en portraits psychédéliques réalisés en superposant de la peinture acrylique et du fil sur des photographies numériques. Ses œuvres ont été exposées à Paris, notamment à la galerie du jour agnès b. en 2021, mais aussi à New York, Tokyo, ainsi qu’à la Biennale de Singapour.