Mon compte

Créez votre compte ou connectez-vous pour accéder à votre espace client.

(= cartData.lines.length =)

Mon panier

  • (= line.product.common.title || line.designation =)

    COULEUR
    (= line.options.axesInfo[0].value =)
    TAILLE
    (= line.options.axesInfo[1].value =)
    Quantité
    (= line.quantity =)

    (= line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =)

    (= line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

    *Prix magasin
Panier en cours de paiement

Votre panier est vide

Histoire du jean
En Italie, le tissu appelé jean est utilisé dès le XVIe siècle par la marine Génoise pour équiper ses navires de voiles et vêtir ses marins. La ville de Gênes est en effet réputée pour cette toile de coton et de lin teinte en indigo. C’est le bleu de Gênes qui a donné son nom au blue jean en anglais.

En France, à Nîmes, les tisserands (telle la famille André) tentent de reproduire ce tissu italien. Ils développent au XVIIe siècle un autre tissu, une toile de laine et de soie en armure sergée qui devient connue sous le nom de “Denim“ (de Nîmes).

Cette toile beige, réputée pour sa résistance et utilisée comme vêtement de travail par les bergers et paysans cévenols, est par la suite exportée à Gênes et teintée en bleu Indigo pour en faire un vêtement bon marché, résistant, moins salissant que le beige claire et facile d'entretien.

L'invention du vêtement lui-même reviendrait à une collaboration entre Lévi Strauss et Jacob Davis, tailleur à Réno dans le Névada. Le premier était à la tête d'un commerce de tissus et vêtements, “Lévi-Strauss & Co“, installé sur la Côte Ouest américaine lors de la ruée vers l'or en 1853. Il transportait dans ses chariots des toiles de tente et des bâches en toile Denim brune qu’il vendait aux Forty-niners.

Un de ses clients, Jacob Davis, lui achèta ses toiles et tailla dedans des pantalons de travail renforcés par des rivets en cuivre au niveau des points sensibles (poches, braguettes), parvenant ainsi à satisfaire les exigences en matière de solidité d'une cliente pour son mari bûcheron. Devant le succès de son pantalon auprès des bûcherons et des mineurs et pour éviter les contrefaçons, en 1872, il proposa à Levi Strauss de partager les fruits de la commercialisation de son invention.

La toile de jean est en 100% coton ou mélangée avec de l’élasthanne pour le confort du stretch. Le coton utilisé a des fibres courtes, cardées ou des fibres longues, peignées, de qualité supérieure en terme de douceur. La structure de cette matière est très dense, d’où ses propriétés de robustesse. La chaine est teinte en bleu indigo et la trame écrue pour un aspect visuel chambray.